Dans ce temps la nuit diminue d’une partie, elle n’en comprend que onze. Le Seigneur de toute sainteté apparaîtra dans sa colère, et viendra juger la terre. Et les différentes espèces de ces animaux se rassemblèrent, les lions, les tigres, les loups, les chiens, les sangliers, les renards, les chameaux et les porcs. Dans ces jours, les peuples seront dans l’épouvante, et les générations effrayées se lèveront au jour du jugement suprême. Que la bénédiction et la grâce du Seigneur descendent sur ceux qui l’aiment. Malheur à vous qui maudissez, vous périrez à cause de votre pêché ! Et je vis des anges innombrables, des milliers de milliers, des myriades de myriades, qui entouraient cette habitation. Mais bientôt il s’incline vers le nord pour s’avancer vers l’orient ; il tourne en passant par cette porte, il éclaire cette partie du ciel. Non, point de paix pour vous ! Tel furent les chefs de ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux. Telle a été leur conduite, et cependant Dieu les a bien éprouvés ! La sagesse est descendue du ciel pour habiter avec les enfants des hommes, mais elle n’a point trouvé de demeure. De la troisième porte, vers l’occident, proviennent la rosée, la pluie, la nielle et la perdition. Il me répondit : Ils sont préparés pour les rois et les puissants de la terre ; c’est par là qu’ils doivent périr. Pendant cette même période, la maison puissante et magnifique sera la proie des flammes, et la race des élus sera dispersée par toute la terre. J’appris en même temps leurs noms, parce que les anges qui étaient avec moi me les expliquaient, m’en révélant tous les mystères. Disant : parle-lui en mon nom ; mais cache-toi à ses yeux. Offrez donc des sacrifices à la pluie, pour qu’elle tombe enfin, et priez la rosée qu’elle reçoive de vous de l’or et de l’argent. Je vis sept montagnes plus hautes que toutes les montagnes de la terre, d’où sortent les frimas, les jours, les saisons, et les années y vont et s’y évanouissent. C’est ensuite saint Raphaël, l’ange qui préside aux douleurs et aux blessures des hommes. Ces montagnes ne subsisteront point en sa présence, pas plus que la terre et les collines ; mais elles s’écouleront devant lui comme des sources d’eau vive. Alors un des quatres hommes s’approcha des autres taureaux, et leur enseigna des mystères tels, qu’ils en tremblaient. Cependant purifie la terre, que les anges ont souillée ; annonce-lui la vie ; annonce-lui que je la revivifierai. Et au milieu de ces pierres, des langues d’un feu vivant ; mon esprit vit un cercle, qui entourait l’habitation enflammée des quatre côtés, et des fleuves de feu qui l’environnaient. Là, mes yeux contemplèrent tous ceux qui ne sont point endormis devant lui, qui se tiennent debout devant lui, qui glorifient en disant : Béni sois-tu, béni soit le nom de Dieu à tout jamais ! Et la brebis qui les avait conduites et qui était devenue homme, se sépara d’elles et mourut. Rien ne peut se soustraire à ta puissance infinie. Et toute la terre a été remplie de sang et d’iniquité. Tous ceux qui ne dorment point, le loueront dans les cieux. Mais ils ne comprendront pas, ils ne croiront pas que ces eaux rafraîchissantes puissent se changer en un brasier ardent, qui brûlera pendant toute l’éternité. Leur visage resplendira d’une joie ravissante ; car dans ces jours, l’Elu sera exalté ; la terre tressaillera d’allégresse, les justes l’habiteront, et les élus la fouleront de leurs pieds innocents. À l’intérieur, ce lieu était profond, spacieux, poli et égal, mais d’une profonde obscurité. Ensuite je répandis beaucoup de larmes, et elles coulaient sans s’arrêter par le souvenir de ce que j’avais vu. Et cette vallée sera remplie de leurs élus et de leurs bien-aimés, dont les jours sont terminés, sans doute, mais dont les jours d’erreurs ne doivent point finir. Et je remarquai comment trente-sept pasteurs reprirent soin du troupeau jusqu’à ce que chacun disparût à son tour, comme les premiers. C’est pourquoi, lorsque l’iniquité, le péché, le blasphème, la tyranie, toute espèce de mal, en un mot, se sera accru sur la terre ; quand la désobéissance, l’iniquité et l’impunité auront prévalu, alors viendra du ciel un supplice épouvantable. Puis dévoile-lui le grand cataclysme qui doit faire périr tous les hommes ; car les eaux du déluge se répandront sur la face de la terre, et toute créature sera détruite. Et de lui sortirent beaucoup d’autres boeufs qui lui étaient semblables. Ah ! Donc point de paix pour vous ! Je lui racontai la vision que j’avais eue, et il me dit : Ce que tu as vu est grave, mon fils. Là s’élevèrent d’autres brebis, pour remplacer celles qui étaient mortes, et qui les avaient conduites auparavant. Malheur à vous, pervers de coeur, qui cherchez à avoir du mal une connaissance complète ; il arrive que la peur vous surprend. Le trône de ta gloire s’élève de toute éternité, et de toute éternité ton nom est sanctifié et glorifié. Alors l’autre ange qui était avec moi, me parla. Alors je vis l’homme qui écrivait par l’ordre du Seigneur, prendre le livre de la destruction accomplie par les douze derniers pasteurs, et il prouva qu’ils avaient fait périr plus de monde que ceux qui les avaient précédés. Je vais vous révéler encore un autre mystère : Des livres de joie seront donnés aux justes et aux sages ; et ils croiront en ces livres qui contiendront les règles de la sagesse. Et celles que je vous dirai d’exterminer, vous les exterminerez ; et il les leur livra. Il vivra dans le bien et dans la justice, et sa marche s’opérera dans la lumière éternelle ; mais pour le pécheur, il ne marchera que dans les ténèbres. De sorte, je vous le dis encore, que la lumière et les ténèbres, le jour et la nuit, seront des témoins contre vous et vos fautes. Elles en descendit à la hâte, et s’étant approchée d’elles, elle en trouva beaucoup. Il me fit connaître encore leurs noms, leurs rangs et leurs diverses influences. L’eau inférieure, celui de la femme ; tous ceux qui habitent la terre, tous ceux qui habitent sur les confins du ciel, tous, dis-je, seront exterminés. Je vis douze portes dans le ciel aux extrémités de la terre, desquelles sortent le soleil et la lune et les étoiles et tous les ouvrages du ciel au levant et au couchant. O rois, ô puissants de ce monde, vous verrez mon Elu assis sur le trône de ma gloire ; il jugera Azazyel, tous ses complices et toutes ses cohortes, au nom du Seigneur des esprits. Alors la nuée m’enleva, et le vent me souleva sur la surface de la terre, et me transporta aux frontières des cieux. Alors moi, Enoch, je lui répondis : Je voudrais tout savoir, mais surtout ce qui regarde cet arbre. Alors le Seigneur appela les sept premiers hommes blancs, et leur ordonna d’amener la première étoile, qui avait précédé toutes les autres, dont les parties sexuelles étaient semblables aux parties sexuelles des chevaux, qui enfin était tombée la première, et tous l’amenaient devant lui. Il me fit voir l’éclat de la lumière de la lune, c’est une puissance de justice ; comment des étoiles se subdivisent entre elles, et quel nom est propre à chacune. Et je vis tous ceux qui avaient poursuivi les brebis, submergés dans les flots. Voilà quel sera le sort des pécheurs qui renient le nom du Seigneur des esprits ; ils seront réservés pour le jour du châtiment et de vengeance. Enthousiasmé, il fait part de sa découverte au reste du monde. Et elle poussait des gémissements lamentables, en le cherchant. Et il arrivera que ceux qui ont péri dans le désert, qui ont été dévorés par les poissons de la mer ou par les bêtes sauvages reviendront pleins d’espérance dans le jour de l’Elu ; car personne ne périra en la présence du Seigneur des esprits, personne ne peut périr. Et n’adressez point de prières ni pour eux ni pour vous ! Chaque mois son coucher et son lever varient, et ses jours sont comme les jours du soleil. Les jours des pécheurs ne seront point complets. Après quelque temps, Mathusala, mon fils, donna une femme à son fils Lamech. En ce jour les pères seront massacrés avec leurs enfants, et les frères avec leurs frères ; le sang coulera comme les flots d’un fleuve. Telles sont les paroles du livre que j’écrivis. La femme n’a point été créée stérile, mais c’est de ses propres mains qu’elle s’est privée d’enfants. Et le Seigneur des brebis habitait à l’intérieur. Que l’enfant qui lui est né est véritablement son fils, et qu’il n’y a aucune fraude dans sa naissance. Je lui dis : Quels sont ceux que j’ai vus aux quatre côtés du Seigneur, et dont j’ai entendu et écrit les paroles. Votre visage se couvrira de honte ; tout ce qui aura la même réalité du crime sera rejeté. Bientôt se complétèrent trois fois cinq parties de lumière, en sorte qu’après quinze jours, elle soit arrivée à sa parfaite croissance. Dès ce moment je m’aperçus plus le veau rouge ; mais le noir survint à une extrême vieillesse, et il y avait avec lui une génisse. qu’il est difficile d’en sonder les mystères. Et il leur dit : Que chacun de vous veille sur les brebis, et qu’il fasse ce que je lui commanderai ; je vous en donnerai à chaque un certain nombre à conduire. Quant à cet arbre à la suave odeur, dont le parfum n’a rien de charnel, personne n’y portera la main, jusqu’au jour de jugement. J’ai noté les mois, dans l’ordre qu’ils arrivent, l’apparition et les phases de la lune pendant quinze jours. Tous les vigilants seront effrayés, tous seront consternés. Il envoya encore à ces brebis prévaricatrices de ses commandements, d’autres brebis, pour avoir des témoins contre elles. Alors la sagesse est retournée vers son divin séjour, et a pris place au milieu des saints anges. La sagesse n’a point trouvé sur la terre de demeure où reposer sa tête ; c’est pourquoi elle fait sa résidence dans le ciel. Celui-ci demanda à saint Michel de lui montrer le nom secret, afin d’en avoir l’intelligence, et afin de rappeler dans la mémoire le serment redoutable de Dieu ; et de faire trembler, à ce nom et à ce serment, ceux qui ont révélé aux hommes tous les secrets dangereux. Aussi c’est par ce nom qu’ils seront sauvés, et sa volonté sera leur vie. C’est à vous que je m’adresse, ô justes ! Et qui avaient quitté leur voie. C’est ici qu’ils seront rassemblés, c’est ici que sera leur demeure. Sachez qui vous serez livrés entre les mains des justes, qui briseront vos têtes, qui n’auront pour vous aucune miséricorde ! De la septième, placée près de celle qui regarde le midi, sortent la rosée, la pluie, la nielle et la perdition. Et quand je fus sorti, et que j’eus vu le soleil se levant à l’orient, la lune descendant à l’occident, toutes les étoiles que Dieu a créées s’avançant majestueusement dans le ciel, alors je célébrai le Seigneur de toute justice, j’exaltai son saint nom, parce qu’il avait fait surgir le soleil aux fenêtres de l’orient ; il monte et s’élève à la face du ciel et il parcourt sa brillante carrière. Je vis l’obéissance de ces fléaux célestes à sa divine volonté. 12. Et les brebis continuèrent à édifier, comme auparavant, et relevèrent la tour qu’on nomma la tour haute. Parmi les thèmes surnaturels bibliques marginalisés par la théologie académique figure celui des Nephilim, êtres hybrides issus de l'union narrée par le Livre de la Genèse entre les mystérieux « Fils de Dieu » et les femmes humaines. La lune alors réfléchit toute la lumière qu’elle reçoit du soleil. Trois de ces portes s’ouvrent dans la partie opposée du ciel, trois autres à l’occident, trois à droite et trois à gauche. Et voici que le Seigneur des brebis descendit enflammé de colère, et tous ceux qui l’aperçurent s’enfuirent. Vous-même, vous en aurez conscience ; car le Très-Haut se souviendra de votre perte, et les anges s’en réjouiront. Et me révéla les premiers et les derniers secrets sur le ciel et sur la terre. Malheureusement, l’humanité est cruelle et des hommes sans scrupules massacrent et exterminent violemment les bons géants. Cependant elle repousse encore ; mais, vains efforts ! Il y a d’autres mois où elle n’a que vingt-huit jours. Les Aquilons soufflent par trois portes. Au-dessus de ces sources, je vis un endroit qui n’avait ni le firmament au-dessus, ni la terre au-dessous, il n’y avait pas non plus d’eau ; et rien à droite ni à gauche ; c’était une plage déserte.